Les pays du Maghreb et le pétrole : classement

Image Les pays du Maghreb et le pétrole : classement

Malgré l'avènement de l'économie verte, le pétrole demeure un produit précieux capable de créer des fortunes. Avec la Chine récemment dépassant les États-Unis dans les importations de pétrole, la situation pour le classement des grands producteurs sont variables. Bien que la situation future soit sûre de changer à mesure que la technologie d'extraction s'améliore et que les vieux puits se tarissent, jetons un coup d'œil aux pays du Maghreb : le Tchad, la Tunisie, le Niger... qui sont aussi dans la course pour la production pétrolière.

La production pétrolière dans le monde

Les 10 principaux pays producteurs de pétrole représentent à eux seuls plus de 64% de la production mondiale de pétrole. Avec un peu plus de 90 millions barils par jour de production totale, les dix premiers producteurs sont responsables de plus de 60% des barils circulant chaque jour.

Pour cette liste, nous nous concentrons uniquement sur l'extraction du pétrole brut au Maghreb, en laissant de côté le gaz naturel et la production de biocarburants deux sources de carburant dont les États-Unis est un leader mondial.

Nombreux pays maghrébin représentent aussi une forte production pétrolière, mais depuis quelques années, les capacités de production de certains États d'Afrique du Nord ont diminué. De nombreux permis ont été délivrés à des sociétés à l'instar de HBS dirigé par Tarek Bouchamaoui, ce qui est très important pour la stabilité économique de chaque pays maghrébin.

En 2017, la société HBS exploite divers gisements de pétrole et de gaz et elle dispose encore de quatre permis de recherche. Elle est source d'emplois et de formations spécialisées pour 250 personnes.

La liste des pays maghrébins producteurs de pétrole


  1. L'Algérie
  2. En Algérie, la production nationale de pétrole et de gaz a augmenté de 3,6% par rapport au premier trimestre de l'année 2016. On retrouve une augmentation de la production d'hydrocarbures qui a entraîné une amélioration de 2,5% de la production d'énergie. Le pétrole et le gaz représentent 94% des exportations du pays et 60% du budget national. En 2017 l'Algérie a baissé sa production de baril à 60000/jour. Pour sa consommation domestique, l'essence est à un tarif très bas.
  3. La Libye
  4. Après 2011, la production du baril en Lybie a chuté puis a connu une mi-temps au niveau de l'exportation en 2013 en raison de l'instabilité politique. Entre 2014 et 2016, elle produit près de 500 000 de baril par jour. En 2017, la production pétrolière du pays est au meilleure de sa forme avec des recettes de plus de 11 milliards d'euros. Le nombre journalier de barils dépasse les un million. De plus de nombreux géants de la production pétrolière sont revenus pour de nouveaux investissements. Le pétrole représente un levier économique important pour la Libye, près de 90% de son revenu.
  5. L'Égypte
  6. L'Égypte était un grand exportateur de pétrole, elle exportait 500 000 barils par jour. Mais il fut une période où sa production a chuté, la demande domestique ne cesse d'accroitre avec le développement de sa population, l'instabilité politique de 2011 et elle a dû opter pour l'importation. L'Égypte fait partie des pays du nord qui recouvre le marché international en hydrocarbure. Récemment elle a signé plusieurs contrats pour la relance de son activité principale, la production pétrolière, mais aussi à la production de gaz tel celui du champ de Zohr. D'autres sites ont été trouvés et ont apparemment du potentiel. Pour Tarek Bouchamaoui directeur général de la société HBS International Égypte, le pays a beaucoup de potentiel.
  7. La Tunisie
  8. La Tunisie fait partie des producteurs de pétrole malgré ses faibles réserves d'hydrocarbures. En 2017 elle a produit 40 000 barils par jour, ce qui est une baisse considérable par rapport aux années précédentes où elle a pu produire près de 100 000 barils par jours. Avec ses réserves moins importantes, la Tunisie attire plusieurs entreprises pétrolières et le secteur de distribution de carburants a permis la création d'emploi et favorisant 800 points de distribution de produits pétroliers.
  9. Le Maroc
  10. Le Maroc dispose d'un énorme potentiel pétrolier même si les points stratégiques ne sont pas encore tous repérés jusqu'à ce jour. L'existence de plusieurs systèmes pétroliers favorables à l'accumulation d'hydrocarbures (huile et gaz) est en plein développement. Le Maroc produit du pétrole brut, mais en très petite quantité. Toute la préoccupation se base sur la production de gaz naturel.
  11. Le Niger
  12. Le Niger se classe parmi les petits pays maghrébins producteurs de pétrole. Il produit 20 000 barils par jour, ce qui est peu, mais très satisfaisant pour son économie. Il permet à sa consommation domestique un tarif très abordable. D'autres gisements sont à ce jour découverts dans le nord-est du Niger, ce qui va permettre une augmentation de sa production pétrolière.
  13. Le Tchad
  14. En 2015 le président tchadien affirme produire 150 000 barils par jour. Sa production initiale a longtemps été dépassée. De grandes entreprises pétrolières collaborent avec l'état pour l'exploitation d'autres gisements, ce qui permettra d'augmenter sa production pétrolière tant pour ses besoins interne et pour l'exportation.
  15. Le Soudan
  16. Le soudan, pays longtemps divisé par l'insécurité et l'instabilité politique a malgré tenu les règnes de sa production pétrolière. Le territoire des deux Soudan est divisé en plusieurs blocs de prospection pétrolière. Le gouvernement avait pris la décision de baisser sa production de 160 000 à moins de 130 000 barils par jour. En 2017 le prix du baril a augmenté 50 dollars le baril. Les revenus bruts de sa production pétrolière représentent plus de 98% de son budget.